Avec ou sans supplément?

8/04/2019

Maintenant que nous avons placé les bases qu'il fallait pour débuter, attardons-nous un peu plus sur certains détails.

Lorsque je parle de suppléments protéinés ou de suppléments tout court, je sens parfois des réactions spéciales : Certains pratiquants auraient tendance à considérer les suppléments comme une espèce de potion magique. J'ai même connu certaines personnes qui ne mangeaient plus et ne faisaient plus que consommer des shakes protéinés toute la journée. Attention, mettons-nous bien d'accord, un shake protéiné ne ressemble en rien aux épinards de Popeye ou à la potion magique d'Astérix ! Pour moi, un shake protéiné est une façon rapide et facile de procurer au corps la ration de protéine dont il a besoin. Dans ce shake protéiné, il y a des protéines de lait ou d'œuf ou maintenant de bœuf qui sont concentrés et qui ont un bon goût ! Cela veut simplement dire que le lait a été filtré, on en a retiré les graisses et on en a gardé les protéines, on y a rajouté un parfum et vous pouvez donc profiter de cet avantage si vous n'avez pas le temps de cuisiner ou de prendre le temps de manger. En usine, par exemple, certains ouvriers ne peuvent pas prendre de pause pour manger mais ils ont le droit de boire. C'est donc l'occasion de prendre un shake protéiné.

Il est donc impératif de ne pas donner à votre corps une mono-alimentation mais de lui laisser une variété de nutriments à sa disposition pour son équilibre. Un bon régime ou plutôt un bon contrôle de l'alimentation est indispensable à l'équilibre alimentaire d'un bon sportif !

Certes un sportif a besoin de protéines mais aussi de fibres, de minéraux, de glucides lents etc.. Donc avant de parler de SUPPLEMENTS, il lui faut une BASE qui est son alimentation. Les suppléments peuvent en faire partie mais n'en sont qu'une partie intégrante.

Une question m'est souvent posée aussi, qui me demande exactement l'inverse de la question précédente : « Peut-on progresser sans suppléments ? »

Pourquoi pas ? Si votre corps a tout ce dont il a besoin pour progresser, oui… Mais parfois il est difficile de se procurer par l'alimentation tout ce dont on a besoin pour bien s'entraîner. Si vous avez besoin d'un gramme de vitamine C par jour, par exemple, il vous faudra boire deux litres et demi de jus d'orange, ou 10 oranges pour avoir la même quantité. Sachant bien aussi qu'avec 10 oranges viennent aussi des calories dont vous n'aurez pas l'utilité. Quant au prix des vitamines, il sera sûrement en dessous de celui de 10 oranges par jour.

Ce n'est qu'un exemple bien sûr mais juste pour vous montrer qu'en fait ce qui est important dans toute chose, c'est l'équilibre. Il ne sert à rien de défendre une vision ou une autre, il faut un équilibre entre un régime équilibré, pas trop contraignant dans sa réalisation et facile en application.

Si vous voulez savoir si tout se passe bien dans votre corps, faites régulièrement une prise de sang, vous verrez si un problème est latent. Vous pouvez aussi avoir des indices : Tant que vous progresser sans vous blesser, c'est que vous êtes sur la bonne voie.

D'autre part, il existe aussi des suppléments qui peuvent booster votre entraînement, vos performances ou votre ligne, tels que la créatine, l'arginine, les bcaas, le tribulus terristris, la taurine, la guarana, la caféine, les brûleurs de graisse...

Je prendrai le temps de développer chacun de ces suppléments en détails dans un prochain article, mais sachez que s'ils sont bien utilisés ils vous permettront de booster vos performances.

Publié dans: Santé