Comment retrouver la pêche à l'entrainement ?

30/08/2019

Les hauts et les bas rythment les saisons de vos entraînements. Il y a des jours où vous avez envie de tout donner et des jours où vous donnez ce que vous pouvez. Certains même abandonnent leurs objectifs et ne les reprendront qu'en cas d'urgence : Quand ils auront vraiment repris trop de poids. Il y a pourtant des petits « trucs » qui peuvent vous permettre de ne pas lâcher. Quand votre motivation baisse, avec l'une ou l'autre astuce, elle peut revenir, car on sait tous qu'on ne peut pas se sentir motivé de la même manière tous les jours. Les champions eux-mêmes ont des périodes de démotivation.

Il y a un proverbe qui dit : « il n'y a pas de honte à arrêter, il y a une honte à ne pas recommencer. » Autrement dit, ne perdez pas votre objectif de vue. Si par moments il disparaît à vos yeux, revenez vite vers lui. L'important n'est pas quand vous arriverez mais que vous y arriviez !

Alors, que faire quand cet objectif semble loin et que vous n'avez pas l'impression d'avancer ? C'est vrai qu'il est important d'avoir un objectif important. Pour un but qui en vaut la peine, vous ferez de grandes choses. Pour un but qui n'est pas très important ou très grand à vos yeux, vous n'aurez pas fort envie de vous bouger. Le problème avec un grand objectif, c'est qu'il peut difficilement être atteint rapidement et que la patience risque de vous manquer. Vous avez donc besoin d'objectifs intermédiaires qui vous garderont sur la route de votre but ultime.

Par exemple, si vous projetez de vous présenter un jour à Olympia, si vous attendez d'être prêt avant de monter sur scène, vous risquez d'attendre trop longtemps et votre motivation va s'émousser. C'est une préparation de plusieurs années avant d'être prêt, mais aussi se donner à fond non-stop pendant plusieurs années ne va pas être facile. Par contre si vous projetez Olympia, mais que vous saucissonnez vos objectifs, que vous vous donnez des objectifs intermédiaires, vous avancerez sur votre route en restant plus motivé : Vous projetez une compétition débutants, puis vous tentez de faire un résultat, puis vous tentez l'international amateur, etc. Vous progressez, vous devenez meilleurs tout en gardant votre but ultime en ligne de mire.

Pourtant, cette fragmentation d'objectif peut ne pas suffire à garder la motivation intacte jour après jour. À ce moment, des petits plaisirs peuvent vous rendre le peps qu'il vous manque.

Si vous gardez votre routine trop longtemps, un changement de programme peut vous aider à retrouver la pêche.

Si vous vous posez la question de savoir où vous en êtes, changez votre séance et tentez de pousser un maximale à un exercice qui vous tient à cœur. Si jamais vous battez votre record, vous allez directement retrouver votre motivation. Où, à l'inverse, concentrez-vous sur une sensation musculaire plus importante plutôt que sur vos poids, si vous stagnez.

Une petite chose facile à réaliser pour retrouver la pêche, c'est de vous acheter de nouveaux vêtements. Vous faites une petite folie et vous choisissez une nouvelle tenue avec laquelle vous allez bien vous sentir dans la salle. C'est quelque chose de facile à réaliser et qui va vous faire sentir autre à l'entraînement.

Vous pouvez aussi choisir de commencer une cure d'un supplément alimentaire que vous n'avez jamais testé. Rien que le fait de savoir que vous avez dépensé de l'argent pour un supplément va vous pousser à ne pas avoir investi pour rien et va vous tenir à un entraînement strict.

Dans la même ligne d'idée, faites-vous suivre, si vous payez pour quelque chose, vous aurez envie de rentabiliser votre investissement et aussi de ne pas décevoir votre coach. La motivation viendra bien plus vite comme cela...

Voilà donc quelques solutions pratiques, sachez que chacun est différent, si vous vous connaissez bien vous avez en vous la solution.

Publié dans: Conseils, Entrainement, Lifestyle

Mes paramètres

Langues
Devises