AAKG OU HMB : quelles sont les différences ?

24/04/2021

ss

Il existe de nombreux compléments alimentaires et à force, certains sont plus connus que d’autres. Il est important de ne pas se perdre parmi ces dizaines de compléments ! Alors le AAKG et le HMB, à qui s’adressent-ils ? Sont-ils réellement utiles ? Quels sont leurs impacts et leurs bienfaits ? Lesquels faut-il prendre ? Vous trouverez réponses à vos questions dans cet article !

AAKG et HMB, c’est quoi ?

L’AAKG est le signe de l’Arginine Alpha Cétoglutarate qui est un acide aminé essentiel (Jette un œil à notre article BCAA pour plus de détails !). C’est également un composant qui joue un rôle important pour donner du volume cellulaire avant l'entraînement. L’AAKG possède un rôle important dans les processus chimiques biologiques. Effectivement, il participe à la synthèse des protéines qui est très importante lors de la restructuration des muscles.

Le HMB signifie quant à lui Beta Hydroxy Beta MethylButyrate. C’est un composé organique intermédiaire (= métabolite) de la L-Leucine qui est un acide aminé ramifié. (BCAA) Il est synthétisé naturellement par le corps à partir de la leucine mais en très petite quantité. Il est donc assez recommandé de s’en procurer via les compléments alimentaires. Le HMB permet d’améliorer la synthèse liée aux protéines mais aide également au développement musculaire et à sa construction.

OK, je pense avoir compris mais quels sont leurs bienfaits ?

Comme dit précédemment, l’AAKG permet d’augmenter le « pump effect » et augmente la production d’hormone de croissance ce qui permet d’augmenter la taille de vos muscles. Cela s’avère donc être idéal si vous voulez gagner en force ou tout simplement avoir un beau corps. En plus de cela, l’AAKG est aussi convoité par les sportifs d’endurance. Effectivement, il aide à la vascularisation des muscles en améliorant l’apport d’oxygène aux muscles grâce à leur propriété de vasodilatation (les vaisseaux sanguins sont élargis). Cette vascularisation vise également l’amélioration du transport des nutriments et du sang vers les muscles et ce, pendant tous vos exercices. L’absorption des nutriments, l’élimination des toxines, la régénération des tissus, la réduction du mauvais cholestérol, la diminution de la pression artérielle et l’amélioration de l’immunité sont également des bienfaits non négligeables. Ah oui ! L’AAKG favorise aussi la récupération après un entraînement intensif étant donné que sa prise permet de neutraliser l’ammoniac dans notre corps ce qui diminue le taux de fatigue ! Il est utile de savoir que les effets de l’AAKG peuvent être améliorés lorsqu’on le combine avec de l’arginine.

Le HMB lui aussi favorise l’amélioration de la force, de l’endurance et de la puissance notamment en diminuant les dommages musculaires post-entraînement, en créant une résistance à la fatigue et en boostant les capacités régénératrices des tissus musculaires. Le HMB permet aussi l’amélioration des acides aminés en énergie ce qui est très utile pour vos entraînements sportifs. Grâce à ses nombreuses propriétés, si vous êtes en sèche, il est recommandé d’en utiliser puisqu’il construit et préserve la masse musculaire tout en diminuant le stockage des graisses ! De plus, il augmente le taux de testostérone (hormone de l’homme) et augmente la capacité de consommation totale de l’oxygène, son seuil ventilatoire et le temps émis pour l’atteindre. Enfin, le HMB améliore les capacités cognitives en améliorant la mémoire et l’apprentissage, diminue le taux de cholestérol et la pression artérielle.

Quand les utiliser ?

L’AAKG est utilisé dans de nombreux cas notamment dans la médecine :

- Pour améliorer sa croissance musculaire

- Pour diminuer l’infertilité chez les femmes et les hommes

- Pour réduire les dysfonctions érectiles

- Pour éviter les problèmes cardiovasculaires (cœur et vaisseaux sanguins)

- Pour lutter contre le SRAS, la dépression, les pathologies du foie - des reins - système urinaire, le diabète et les tumeurs malignes et bénignes

Attention de trop fortes doses d’AAKG peuvent causer de la diarrhée, un épaississement des tissus, un trouble gastro-intestinal, une diminution de la pression artérielle, de l’herpès ou encore de la nausée. Il est conseillé de consommer 20 grammes d’AAKG au maximum. Pour plus de détails, veillez à consulter un professionnel de la santé.

Concernant l’HMB peu d’études sérieuses ont été effectuées. Il pourrait diminuer le risque de crise cardiaque et d’AVC mais rien n’a été prouvé. Il est cependant conseillé de consommer au maximum 3 grammes par jour afin d’éviter tout problème.

Il est recommandé de prendre de l’AAKG ou de l’HMB 30 minutes avant un entrainement afin de profiter pleinement de leurs bienfaits durant vos séances sportives.

Bon alors, AAKG ou HMB ?

Ces deux compléments s’avèrent être polyvalents étant donné les nombreux bienfaits qu’ils procurent et qu’ils renferment tant sur l’aspect physiologique que psychique. Ils s’adressent autant aux personnes souhaitant améliorer leur force qu’aux personnes souhaitant améliorer leur endurance ou tout simplement leur santé. Cependant, il existe une grosse différence entre ces deux compléments alimentaires : l’AAKG a été beaucoup plus choisi pour être le sujet d’étude de recherches scientifiques que l’HMB. Faut-il donc bannir l’HMB ? Eh bien non ! L’HMB est aussi bon pour votre santé, dû moins si vous respectez les doses quotidiennes et si vous n’avez aucun problème de base. Également, l’un n’est pas l’ennemi de l’autre bien que nous les comparons dans cet article. Les deux peuvent être pris à tour de rôle mais il est tout de même conseillé de se renseigner auprès de votre médecin traitant. Bon entraînement !

Posted in: Advice, Food supplements

Mes paramètres

Langues
Devises