Sport et sommeil

13/03/2021

L’être humain passe en moyenne un tiers de sa vie à dormir. Pourtant, une grosse partie des individus ne cessent de négliger le sommeil. Pour un sportif, une qualité de repos accrue peut être d’un bénéfice impressionnant. Mais alors, quelles sont les habitudes à mettre en place et quels bénéfices tirer d’une amélioration de la qualité de son sommeil ?

L’être humain passe en moyenne un tiers de sa vie à dormir. Pourtant, une grosse partie des individus ne cessent de négliger le sommeil. Pour un sportif, une qualité de repos accrue peut être d’un bénéfice impressionnant. Mais alors, quelles sont les habitudes à mettre en place et quels bénéfices tirer d’une amélioration de la qualité de son sommeil ?

Relation entre sport et sommeil

Le sport et le sommeil sont étroitement liés. Une meilleure récupération vous permettra d’augmenter vos performances sportives et de meilleures performances sportives amélioreront la qualité de vos nuits. Mais pour mieux comprendre tout cela, il est important d’en savoir plus sur le sommeil en lui-même. Ce dernier est divisé en trois parties, le sommeil léger, le sommeil lent profond et le sommeil paradoxal.

La première phase est celle où l’on se trouve lorsqu’on est sur le point de s’endormir. Notre cerveau commence à envoyer différents signaux aux corps indiquant qu’il est sur le point de s’endormir, bâillements, diminution du rythme cardiaque ou encore les yeux qui commencent à piquer.

Vient ensuite la phase de sommeil profond. Celle-ci est considérée comme la plus importante et constitue la plus longue partie de notre nuit. C’est durant cette période de temps que notre corps va le plus récupérer de notre journée et, notamment, produire des hormones de croissance importantes au développement de notre corps.

La dernière phase est celle du sommeil paradoxal. C’est durant cette phase que le cerveau assimile la plupart des informations qu’il a amassées dans la journée.

Une fois la première phase d’endormissement passée, la nuit consiste en un enchaînement des cycles de sommeil lent profond et paradoxal.

Avantages du sommeil sur le sport

Pour un sportif, la phase de sommeil lent profond représente donc la priorité et est celle qui a besoin d’être atteinte le plus rapidement possible, pour la durée la plus longue possible. C’est durant ce cycle précis que notre corps aura tendance à récupérer de la manière la plus optimale de toute la fatigue accumulée durant la journée. La production d’hormones de croissance durant cette phase aura pour conséquence de réparer vos cellules et notamment vos tissus musculaires et osseux. Que ce soit après une longue séance d’endurance ou une séance de musculation intense, cette hormone sera un allié de choix pour la reconstruction de vos muscles, dans un objectif d’hypertrophie musculaire ou de tonification.

Dormir plus et mieux devrait donc devenir un objectif important pour toute personne cherchant à améliorer ses performances et pourrait presque être considérée comme une partie intégrante de l’entraînement.

Avantages du sport sur le sommeil

Par chance, l’une des manières d’améliorer son sommeil est de faire du sport, une relation donnant-donnant. Une bonne activité physique couplée à une hygiène de vie saine ne pourra qu’améliorer, avec le temps, la qualité de votre sommeil. Le sport est d’ailleurs l’une des premières étapes à l’amélioration de son hygiène de vie. Une pratique régulière vous poussera à mieux vous nourrir et mieux vous hydrater, et influencera aussi la bonne qualité de votre récupération. Votre phase de sommeil lent profond se rallongera, votre corps produira d’avantages d’hormones de croissance et vos muscles récupéreront de mieux en mieux au fil du temps. Attention cependant, plus vous pratiquez du sport, plus la longueur de vos nuits se devra d’être accrue, la qualité doit être couplée à la quantité pour des effets optimaux.

Améliorer la qualité de son sommeil

A côté du sport, d’autres pratiques peuvent être mises en place pour une récupération plus complète. Pensez à avoir un environnement agréable, sombre et silencieux autour de votre lit. Évitez aussi de consommer des boissons énergisantes telles que le café à partir de la fin de l’après-midi, des boissons telles que les tisanes sont à privilégier. Aussi, essayez de limiter au maximum l’utilisation d’écrans durant les quelques dizaines de minutes qui précèdent le sommeil.

A quel moment faire du sport ?

Le sport améliore donc la qualité de notre sommeil, mais il n’est pas à pratiquer n’importe quand. Une grosse séance juste avant de se mettre au lit aura des conséquences totalement opposées à ce que l’on cherche à accomplir. Lorsque l’on est sur le point de s’endormir, la température corporelle à tendance à baisser afin de calmer le système nerveux et notre corps en général. Le sport ayant pour effet d’augmenter votre rythme cardiaque et votre température interne, ce surplus d’énergie viendra exciter votre corps, vous empêchant de vous endormir facilement et dégradant considérablement la qualité de votre nuit.

Pensez alors à privilégier les séances de sport matinales ou, au maximum, quelques heures avant l’heure à laquelle vous allez vous coucher. Si vous n’avez pas d’autres choix que de vous entraîner juste avant de dormir, pensez alors à faire des entraînements plus calmes comme du yoga, des étirements ou de la marche.

C’est un élément de titrage

Pour pousser la récupération encore plus loin, rien ne vous empêche de consommer, tout au long de la journée, différents compléments qui viendront nettement améliorer votre hygiène de vie globale. La consommation quotidienne de vitamines permettra, en plus d’améliorer votre système immunitaire, de faciliter la tâche à votre corps lorsque celui-ça se devra de récupérer des efforts accomplis durant la journée. La consommation de BCAA durant et après votre séance de sport peuvent aussi s’avérer être un très bon atout !

Posted in: Advice, Health

Mes paramètres

Langues
Devises